C’est toi, c’est vous, c’est nous !
WebOuest La joie, l’espoir, la positivité et le Bhangra
Dessin de Gurdeep Pandher par Francine Proulx-Kenzle

La joie, l’espoir, la positivité et le Bhangra

Par Francine Proulx-Kenzle | 20 juin 2022
« La joie, c'est plus que s'amuser. La joie signifie que vos émotions sont calmes, que vos angoisses sont ailleurs. Votre cœur (pas seulement vos lèvres) sourit; votre respiration est apaisante comme une brise; votre monde est parfait dans le désordre des imperfections qui vous entourent. La joie pourrait être une méditation idéale. Si toutes les émotions sont précieuses, alors même les larmes de joie peuvent nous faire lever et danser. Une autre chose à propos de la joie: nous en avons besoin, tout comme nous avons besoin de nourriture pour survivre. Allez trouver votre joie! Commencez, soit par la chercher en vous ou par vous rendre dans la nature. » - Gurdeep Pandher

J’ai fait une entrevue dernièrement avec le renommé danseur et auteur Gurdeep Pandher, un fier Canadien qui habite dans le bois près de Whitehorse, Yukon. 

J’étais intriguée par le fait que chaque jour depuis le début de la pandémie, Gurdeep prend le temps de faire sa danse traditionnelle, le Bhangra, en pleine nature devant sa caméra, pour ensuite la diffuser sur son canal Youtube et autres réseaux sociaux.

L’impact de ces vidéos sur des milliers de gens est magique. Moi-même, j’apprécie régulièrement voir Gurdeep danser, toujours souriant. Sa philosophie est très attirante: il parle de joie, d’espoir et de positivité. Un choix à faire chaque jour!

WebOuest
Capture d'écran, Gurdeep Pandher en conversation avec Francine Proulx-Kenzle

Je lui ai posé les questions suivantes :

Quelle est votre source d’énergie ?

« Il est humain de se sentir parfois déprimé. Même si je suis passionné, parfois je n’ai pas envie de faire des choses, j’ai peu d’énergie. Alors je pense à tous ces gens qui me connaissent par le biais des vidéos. Et cela me donne beaucoup de courage, beaucoup d’énergie. 

« Mes vidéos ne sont pas seulement une connexion numérique. C’est aussi une vraie connexion d’humain à humain, d’émotion à émotion, tout en partageant la nature qui m’entoure. Habitant près de Whitehorse, dans le Yukon, cette nature m’inspire profondément.

Avec tout ça, je suis capable de maintenir mon programme de danse tous les jours. »

Qu’est-ce qui vous surprend le plus?

« En fait, c’est la réaction positive des gens. Je n’avais jamais imaginé que les gens percevraient ma danse de cette façon.

« Voyez-vous, ces gens m’envoient des messages, me disant que ma danse les aide à traverser des moments de stress et des moments vraiment difficiles. C’est donc une grande surprise pour moi de voir que je peux connecter avec eux, à un niveau personnel aussi profond. Ils me font confiance. Ils me partagent leurs propres histoires personnelles. J’apprécie du fond du cœur de recevoir toutes ces lettres ou même des œuvres d’art me remerciant pour mes vidéos.

« Je suis surpris de voir mon message de joie, d’espoir et de positivité se rendre si loin. Parce que d’habitude, quand nous parlons de joie, nous pensons plutôt à l’amusement, au divertissement: ce n’est pas une joie profonde.

« En fait, je considère le Bhangra comme une thérapie très puissante. Faire une danse joyeuse, au sein de la nature pure, cela peut vraiment vous remonter le moral. »

WebOuest
Image créée par Francine Proulx-Kenzle

La joie, l’espoir et la positivité – qu’est-ce qui nous empêche de les vivre? Que faire pour y remédier?

« Je comprends que nous vivons dans un monde très polarisé, un monde médiatisé, où un seul commentaire peut ruiner notre journée. Peut-être même notre semaine. 

« Alors nous perdons cette motivation pour faire une promenade ou une petite randonnée, pour profiter de la nature. Nous ne voulons pas le faire parce que nous nous sentons déprimés et nous ne voulons pas affronter le monde.

« Ma suggestion, à ce moment-là, serait de vous concentrer sur ce que vous voulez faire.

« Ces distractions négatives, ne les laissez pas se mettre sur votre chemin. Ne réagissez pas à ce que les gens pensent de vous, car il est facile de trouver de la négativité dans son entourage.

« Donc, portez moins de poids sur la personne qui vous critique. Il y en aura toujours. Concentrez-vous sur les personnes qui vous apprécient pour qui vous êtes. Soyez à l’écoute de votre cœur, de votre passion. »

La sagesse dégagée par Gurdeep durant cette brève entrevue était palpable. J’ai conclu notre entretien en lui demandant de me décrire sa première expérience de danse Bhangra. Il m’a répondu: 

« J’avais 4, 5 ou peut-être 3 ans. Je me souviens de danser au sein d’une foule – composé de ma famille et de mes proches –  essayant juste de suivre tous les grands, de faire comme eux, de les imiter, vous savez. J’étais une petite personne heureuse! »

Je vous confirme que ce don de l’enfant intérieur est toujours bel et bien vivant chez Gurdeep Pandher!

Je vous invite tous à aller voir ce danseur unique qui partage la joie, l’espoir et la positivité par le biais de la danse Bhangra. 

Et je vous lance le défi de suivre, non seulement ses mouvements, mais aussi sa philosophie! 

Très bon pour notre santé mentale!

Francine Proulx-Kenzle est formatrice certifiée pour le cours des Premiers soins en santé mentale et consultante certifiée pour former les organisations en sociocratie, spécifiquement dans la Méthode d'organisation en cercle sociocratique. Veuillez contacter Francine pour tous détails dans ces deux domaines par courriel : francine@pensetransformation.ca
La francophonie du Nord et de l’Ouest habite sur des territoires visés par de multiples traités avec les peuples autochtones ainsi que des territoires non cédés. Ces peuples ont accueilli les premiers francophones et les ont aidés à survivre et prospérer. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons la relation continue entre les peuples autochtones et les autres membres de la communauté francophone. Au-delà de cette reconnaissance, WebOuest s’engage à mettre en lumière des histoires des peuples autochtones qui habitent toujours ces terres.
WebOuest

Nouveau tirage! Du 1er au 30 novembre, inscrivez-vous à notre infolettre et courez la chance de gagner un t-shirt WebOuest! Restez informés des nouveautés!