C’est toi, c’est vous, c’est nous !
WebOuest La dictée Gabrielle-Roy

La dictée Gabrielle-Roy

Regard au Centre
Par Kenza Zaoui | 28 mars 2022
Mars est le mois de la francophonie et plusieurs événements sont organisés partout, tout au long du mois. Au Manitoba, une initiative pour le moins originale rassemble chaque année toute l’Amérique, de Saint-Boniface jusqu’au Pérou en passant par les États-Unis, les Caraïbes et l’Argentine : la dictée Gabrielle-Roy.
WebOuest
Fin prête pour La dictée Gabrielle-Roy 2022! Crédit photo: Kenza Zaoui

Un événement annuel

Organisée par la Maison Gabrielle-Roy, l’Alliance Française du Manitoba et la Bibliothèque Gabrielle-Roy à Québec, la dictée a lieu chaque année en mars, et célèbre l’autrice franco-manitobaine Gabrielle Roy. Si vous voulez en savoir plus à son sujet, il existe une série télévisée tournée au Manitoba qui la met en vedette, comme expliqué dans la chronique Crever l’écran de ma collègue Josée Thibeault.

Faire une dictée peut être synonyme pour la plupart d’entre nous de souvenirs d’écoles douloureux. Et pourtant, c’est drôle de se remettre dans la peau d’un élève quelques instants, le temps de deux paragraphes, et de penser que nous sommes dans une sorte de communion littéraire autour du français, partout sur le continent.

WebOuest
Lecture du texte par Hélène Roy. Crédit photo : Kenza Zaoui

Un texte moins connu de Gabrielle Roy

Cette année, c’est Hélène Roy qui était la marraine de l’événement – comprendre, la lectrice du texte. Buvant ses mots, les stylos grattent le papier au rythme des belles phrases de Gabrielle Roy, derrière l’écran ou dans la salle Pauline-Boutal du Centre culturel franco-manitobain à Winnipeg.

Le texte choisi provient d’un ouvrage moins connu de l’autrice, Ma petite rue qui m’a menée autour du monde, publié en 2002 aux Éditions du Blé.

WebOuest
Dictée Gabrielle-Roy... terminée. Crédit photo : Kenza Zaoui

J’avais hésité à réviser mon subjonctif imparfait avant la dictée. Heureusement, je n’en ai pas eu besoin (ouf!), mais les conjugaisons au passé simple m’ont fait froncer les sourcils. Bilan final? Trois fautes… donc je me mets au défi de faire mieux l’année prochaine!

La francophonie du Nord et de l’Ouest habite sur des territoires visés par de multiples traités avec les peuples autochtones ainsi que des territoires non cédés. Ces peuples ont accueilli les premiers francophones et les ont aidés à survivre et prospérer. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons la relation continue entre les peuples autochtones et les autres membres de la communauté francophone. Au-delà de cette reconnaissance, WebOuest s’engage à mettre en lumière des histoires des peuples autochtones qui habitent toujours ces terres.
Inscrivez-vous à l'infolettre de WebOuest et soyez les premiers informés!