C’est toi, c’est vous, c’est nous !
WebOuest Jeter l’éponge
Les Rocheuses

Jeter l’éponge

Par Ingrid Broussillon | 3 septembre 2022
Est-ce lié à ne plus vouloir faire la vaisselle?

Ouais, des fois je me vois bien jeter l’éponge en plein milieu du salon pour signifier à mon conjoint que je ne veux plus faire la vaisselle et que c’est à son tour. Mais comme on a un lave-vaisselle… cela ne marcherait pas. À moins que je jette le lave-vaisselle… non c’est trop extrême… et surtout trop lourd pour mes petits bras.

Mais que diable veut dire cette expression?

Ben, j’ai fait des recherches, et en fait c’est lié à la boxe anglaise.

Le soigneur du boxeur utilisait une éponge pour essuyer la sueur et le sang de son protégé.

Mais si ce dernier se faisait massacrer au point de ne plus pouvoir bouger le petit orteil, (de l’expression « ne pas bouger le petit doigt »), son soigneur balançait son éponge (remplie de sang avec parfois une dent, ou un oeil qui y restait accroché) en plein milieu du ring. Par ce geste il signifiait à l’arbitre qu’il n’arrivait plus à le remettre sur pied et qu’il abandonnait. Il déclarait forfait.

Donc jeter l’éponge veut dire abandonner une action pour cause d’échec.

C’est l’équivalent aussi de baisser les bras alors qu’au Japon c’est lever les bras… la beauté des langues.

En anglais USA, on dit pleurer son oncle (to cry uncle).

En portugais, remettre les poings (entregar os pontos).

En russe, laisser tomber les mains (Опускать руки).

Une expression québécoise qui s’en rapproche, c’est accrocher ses patins, qui veut dire prendre sa retraite, mais qui est parfois utilisée pour dire qu’on démissionne ou qu’on abandonne.

Donc, je pense que pour dire à mon conjoint que je ne veux plus faire la vaisselle, je vais baisser les bras, puis les lever, laisser tomber mes mains au sol, lui donner mes poings, pleurer mon oncle, jeter une éponge dans le salon et si cela ne marche toujours pas, ben… je vais lui dire « Mon chéri, peux-tu faire la vaisselle s’il te plait? Je suis fatiguée aujourd’hui… »

Avec un petit bisou. 😘

Les SOURCES

 

 

La francophonie du Nord et de l’Ouest habite sur des territoires visés par de multiples traités avec les peuples autochtones ainsi que des territoires non cédés. Ces peuples ont accueilli les premiers francophones et les ont aidés à survivre et prospérer. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons la relation continue entre les peuples autochtones et les autres membres de la communauté francophone. Au-delà de cette reconnaissance, WebOuest s’engage à mettre en lumière des histoires des peuples autochtones qui habitent toujours ces terres.
WebOuest

Nouveau tirage! Du 1er au 30 novembre, inscrivez-vous à notre infolettre et courez la chance de gagner un t-shirt WebOuest! Restez informés des nouveautés!