C’est toi, c’est vous, c’est nous !
WebOuest S’amuser avec les expressions:  « Être le dindon de la farce »
Les Rocheuses

S’amuser avec les expressions: « Être le dindon de la farce »

Par Ingrid Broussillon | 22 Décembre 2021
Normalement en terme culinaire, c’est la farce qui va dans le dindon. Donc, on devrait plutôt dire « Être la farce du dindon »! Ou plutôt de la dinde! Cette expression, comme toutes les expressions, joue avec les images et le sens des mots! Mais que veut donc dire cette expression qui semble être à l’envers? Amusons-nous à la désosser.

Prenons cette expression mot par mot:

Être : non sérieux vous ne savez pas?
Dindon: a deux significations:
1- une volaille, le mâle de la dinde. J’adore son cri “glou glou glou”
2- homme vaniteux et stupide facile à berner.
Farce: a trois significations:
1- une blague, une plaisanterie. Faire une farce à quelqu’un.
2- une garniture. On met la garniture dans le plat.
3- un genre de théâtre très populaire au moyen âge (moins connue)

On sent après cette dissection qu’il y a une part de moquerie ou de manque d’intelligence. De ma compréhension, c’est celui qui se fait plumer lors d’une farce – sachant qu’un dindon se fait plumer, avant d’être préparé et servi.

La définition complète est donc:

Être perdant d’une affaire alors que les autres s’en sortent gagnants.
Être trompé et ridiculisé, victime d’une duperie tout en étant la risée du public. 

WebOuest

Et maintenant que nous connaissons le sens, qu’elle est la petite histoire derrière cette expression? Alors là, vous êtes gâté.e.s car il y en a trois! 

1- La première se passe au Moyen Âge où les « farces » sont des passages comiques dans les spectacles. 
Parmi les personnages récurrents, on trouvait des pères crédules, trompés par leur fils irrespectueux. On appelait ces pères, « les pères dindons », souvent dupés par leur progéniture, ils étaient donc « les dindons de la farce ». Ils étaient même déguisés en dindon pour en apporter encore plus à l’image.

2- Cette deuxième est très cruelle, âme sensible s’abstenir. 
À Paris, de 1739 à 1844, se jouaient des spectacles forains nommés « Le Ballet des dindons ». Des dindons étaient posés sur des plaques de métal entourées par une clôture. Celles-ci étaient chauffées petit à petit. Nos pauvres volailles « dansaient », pour tenter de ne pas se brûler les pattes. Évidemment, le public adorait, étant férus à l’époque de guillotine, de pendaison et de combats d’animaux. En 1844, cette pratique fut interdite, de même que les combats d’animaux…. Ouf! Vous imaginez ce genre de spectacle de nos jours?!

3- La troisième origine se base plus sur le sens même des mots « dindon et farce ».
N’oublions pas que la dinde se fait plumer avant d’être cuisinée. Se faire plumer, signifie en argot se faire duper. Une dinde désigne une jeune fille niaise faisant le parallèle avec le côté stupide de l’animal. Ramené au masculin, on retrouve bien le dindon qui se fait avoir. De plus, l’expression « Farce la plaisanterie » vient de farser « se moquer de » au XIIIe siècle. Et enfin, si vous voulez vous immerger dans la culture théâtrale française, je vous recommande la pièce de Feydeau, Le dindon, publiée en 1896. Un vaudeville qui aurait rendu populaire le dindon dupé.

À vos stylos ! Je veux dire à vos claviers! Que pensez-vous de ces trois origines? Laquelle vous semble la plus probable? ou quelle est votre favorite?

Les autres expressions liées :

En espagnol: être l’âne de tous les coups
En anglais: être farci
En néerlandais: être pris dans le bâteau
Autres équivalents en français: être une bonne poire, se faire pigeonner

Les SOURCES

La francophonie du Nord et de l’Ouest habite sur des territoires visés par de multiples traités avec les peuples autochtones ainsi que des territoires non cédés. Ces peuples ont accueilli les premiers francophones et les ont aidés à survivre et prospérer. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons la relation continue entre les peuples autochtones et les autres membres de la communauté francophone. Au-delà de cette reconnaissance, WebOuest s’engage à mettre en lumière des histoires des peuples autochtones qui habitent toujours ces terres.
WebOuest

Nouveau tirage! Du 1er au 30 novembre, inscrivez-vous à notre infolettre et courez la chance de gagner un t-shirt WebOuest! Restez informés des nouveautés!