C’est toi, c’est vous, c’est nous !
WebOuest Comment encourager l’éducation sexuelle à l’école?
Photo: Canva
Les Rocheuses

Comment encourager l’éducation sexuelle à l’école?

Par Tess Vanderhaeghe | 26 octobre 2022
L’éducation sexuelle positive à la maison, c’est un super début, mais ça fonctionne d’autant mieux quand l’école et la maison renforcent un message similaire. Tous les enfants méritent de recevoir une éducation sexuelle complète, positive et inclusive. Malheureusement, encore beaucoup d’établissements scolaires n’offrent pas une éducation sexuelle complète et se limitent à quelques heures sur l’entièreté de la scolarité d’un·e élève et ce n’est pas assez.

Voici quelques étapes pour s’assurer que l’école de son enfant offre une éducation sexuelle complète, positive et inclusive à tout·es les élèves:

Se renseigner

Renseignez-vous sur les recommandations du ministère de l’éducation provincial concernant l’éducation à la sexualité. Quels sont les objectifs d’apprentissages pour chaque niveau et quelles sont les obligations des établissements scolaires? En Colombie-Britannique, le ministère de l’éducation recommande d’aborder l’éducation sexuelle de la maternelle à la 10ème année et stipule des objectifs spécifiques pour chaque niveau. Par exemple, en maternelle et en 1ère année, les élèves doivent apprendre « les noms des parties intimes » et « la différence entre les touchers appropriés et inappropriés »

S’assurer que l’école a un plan d’enseignement pour ces apprentissages

Demandez à l’école de quelles façons les enseignant·es planifient d’aborder les apprentissages en matière d’éducation sexuelle durant l’année, et de quelles manières iels s’assurent que les compétences ont été acquises?

Demandez à la direction si l’intervention d’une éducateur-rice en santé sexuelle est prévue et le nombre d’ateliers qui seront dispensés. Vous pouvez également vous assurer que les ateliers offerts sont inclusifs de tou·t·es les élèves et que les informations présentées sont fondées sur la science.

WebOuest
Image: Canva

Engagez l’école et l’association des parents

Encouragez l’école à organiser une rencontre à l’intention des parents et des familles d’élèves pour expliquer l’importance et l’impact d’une éducation sexuelle positive et inclusive à l’école.

Telle que présentée par « Action Canada pour la santé et les droits sexuels », l’éducation sexuelle permet aux jeunes de recevoir des informations essentielles pour prendre soin de leur santé. Cela permet également de réduire les taux d’ITS (infections transmissibles sexuellement) et de grossesses non désirées. De plus, « une bonne éducation à la sexualité peut jouer un rôle clé dans la prévention de l’agression sexuelle pendant l’enfance, de la violence au sein de relations intimes et de la violence sexuelle ».

Faites une liste des éducateurs·trices en sexualité de votre région

Certain·es enseignant·es sont plus ou moins à l’aise d’aborder l’éducation à la sexualité en salle de classe, et souvent on se retrouve avec des groupes qui reçoivent une éducation très complète et d’autres classes qui reçoivent très peu d’informations. Renseignez-vous – ou encouragez l’école à le faire – sur les éducateurs·trices en sexualité ou les plannings familiaux de votre région qui offrent des ateliers d’éducation à la sexualité. Cela peut permettre de soutenir les enseignant·es à lancer des conversations dans la salle de classe.

Partagez une liste de livres pour la bibliothèque

La majorité des salles de classe, surtout à l’élémentaire, dispose d’une petite bibliothèque pour les élèves durant les moments de lecture. Partagez à l’enseignant·e des recommandations sur quelques livres sur le système reproducteur, la puberté, ou sur le consentement.

Demander à l’école de s’assurer que certains de ces livres soient aussi accessibles dans la bibliothèque principale de l’école avec des livres adaptés à toutes les tranches d’âge.

Voici quelques unes de mes recommandations de lecture:

« De quoi sont fait les bébés » de Cory Silverberg (adapté aux enfants dès 3 ans)

« Les petits illustrés de l’intimité » de Tiphaine Dieumegard et Mathilde Baudy (en 3 tomes)

« Corps, amour, sexualité : les 100 questions que vos enfants vont vous poser » de Charline Vermont (dès 5 ans)

« Et si on se parlait? Le petit livre pour aider les enfants à parler de tout, sans tabou » de Andréa Bescond (3 tomes pour les différentes tranches d’âge)

Vous voulez en savoir plus ? Vous avez des questions ? Suivez @yestess.familles pour des conseils et ressources en matière d'éducation positive à la sexualité pour toutes les familles!
La francophonie du Nord et de l’Ouest habite sur des territoires visés par de multiples traités avec les peuples autochtones ainsi que des territoires non cédés. Ces peuples ont accueilli les premiers francophones et les ont aidés à survivre et prospérer. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons la relation continue entre les peuples autochtones et les autres membres de la communauté francophone. Au-delà de cette reconnaissance, WebOuest s’engage à mettre en lumière des histoires des peuples autochtones qui habitent toujours ces terres.
WebOuest

Nouveau tirage! Du 1er au 30 novembre, inscrivez-vous à notre infolettre et courez la chance de gagner un t-shirt WebOuest! Restez informés des nouveautés!