C’est toi, c’est vous, c’est nous !
WebOuest Oilers contre Flames : La bataille de l’Alberta
Photo : adamkaz (Canva)

Oilers contre Flames : La bataille de l’Alberta

Pistes de réflexion
Par Jean Fontaine | 18 mai 2022
Si vous suivez le hockey de la LNH, vous avez probablement passé plusieurs heures devant l’écran le week-end dernier: pas moins six séries sur huit de la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley se sont rendues jusqu’au match ultime. Deux équipes de l’Ouest canadien, les Flames de Calgary et les Oilers d’Edmonton ont réussi, non sans mal, à passer au tour suivant. Ce sont d’ailleurs les deux seules équipes canadiennes à poursuivre leur chemin puisque les Maple Leafs de Toronto ont été éliminés.

UNE PREMIÈRE DEPUIS 1991

Et devinez quoi? Les Oilers et les Flames croiseront le fer en deuxième ronde des séries avec la bataille de l’Alberta! De quoi nous garder sur le bout de notre siège pour encore quelques semaines. Comme le souligne le vétéran chroniqueur sportif Marc-Éric Bouchard de Radio-Canada dans l’Ouest et le Nord, c’est la première fois que ces deux équipes se rencontrent en série depuis 1991 : « Tu te souviens de Theo Fleury qui avait célébré un but gagnant en glissant sur ses genoux? C’était lors de cette série. Il avait compté en prolongation du match #6. Mais ce sont finalement les Oilers qui avait gagné la série en 7 parties. »

Cette année-là, les Oilers n’ont pas remporté la Coupe: ce sont les Penguins de Pittsburgh avec Mario Lemieux qui avaient mis la main sur le précieux trophée. Les Oilers l’avaient cependant gagnée l’année précédente en 1990; C’est d’ailleurs la dernière fois qu’une équipe de l’Ouest a remporté les grands honneurs.

WebOuest
Photo gracieuseté de Marc-Éric Bouchard (Canmore, Alberta)

DEUX BELLES MACHINES DE HOCKEY

Cette saison, autant les Flames que les Oilers ont de formidables machines de hockey, mais elles comptent sur des atouts bien différents, comme l’explique Marc-Éric Bouchard : « Les Oilers, c’est Connor McDavid. C’est lui qui peut transporter l’équipe sur ses épaules. Mais Calgary a l’avantage devant les buts avec Jacob Markstrom, supérieur au vieillissant Mike Smith (40 ans), et aussi derrière le banc avec l’excellent entraîneur Darryl Sutter qui a beaucoup plus d’expérience que son vis-à-vis, Jay Woodcroft. »

De son côté, le Manitobain René Gagnon, grand partisan des Flames, croit que son équipe favorite pourrait faire des dommages: « Les Flames ont une attaque forte avec beaucoup de profondeur… vont-ils exposer la défense des Oilers? » Mais il ajoute que Connor McDavid pourrait à lui seul faire basculer la série en faveur des Huileux : « McDavid pourrait facilement permettre à Edmonton de remporter la série avec son talent, en autant qu’il puisse continuer à exploser à l’offensive. Avec 14 points dans le 1er tour des séries éliminatoires contre les Kings de Los Angeles, les Flames vont devoir le contenir. »

GO JOHNNY GO

Si les Oilers peuvent compter sur McDavid, les Flames de leur côté mise sur l’explosif Johnny Gaudreau, marqueur du but vainqueur en prolongation lors du match numéro 7 contre les Stars de Dallas en première ronde. Comme le précise Yanick LaRoche, animateur à Envol 91 FM (Manitoba) : « il a eu une superbe saison, une bonne série contre Dallas et il sera surveillé de près. Même s’il n’a pas été sélectionné comme finaliste pour le Trophée Hart, il est mon choix pour le joueur le plus utile dans la LNH cette saison. »

WebOuest
Yanick LaRoche (à gauche) et René Gagnon (à droite)

S’ÉLEVER AU-DESSUS DE LA MÊLÉE

S’Il est clair que des joueurs comme McDavid et Gaudreau pourraient jouer les héros, il ne faudrait pas oublier le toujours dangereux Leon Draisaitl chez les Oilers qui fait un excellent one-two punch avec McDavid. Mais d’autres joueurs pourraient se démarquer selon Yanick LaRoche : « Evander Kane pour les Oilers et Matthew Tkachuk pour les Flames. Certains joueurs deviennent timides quand le jeu s’intensifie, d’autres sont capables d’élever leur jeu d’un cran. C’est le cas pour Kane et Tkachuk, deux joueurs d’impact qui dérangent, qui vont dans les coins pour récupérer les rondelles et qui n’ont pas peur de se salir le nez. »

UNE ATMOSPHÈRE ÉLECTRISANTE À PRÉVOIR

Si tous les amateurs de hockey se lèchent les babines en pensant à cette série, imaginez les gens de l’Alberta! Comme nous le raconte Marc-Éric Bouchard, « à Calgary pour le match #7 contre Dallas, il y avait 20 000 spectateurs dans l’aréna plus 5 000 personnes qui regardaient le match à l’extérieur sur écran géant. Avec cette bataille albertaine, ce sera complètement fou, autant à Calgary qu’à Edmonton. »

QUI GAGNERA?

Quelles sont les prédictions de nos experts? En gros, ils estiment que les Flames ont un meilleur gardien, une défensive plus solide et davantage de profondeur que les Oilers. Ils choisissent tous les Flames pour remporter cette bataille de l’Alberta qui s’annonce épique.

Et moi ce que j’en pense? Que je vais me coucher tard plusieurs fois au cours des deux prochaines semaines! Et que ce sont les Oilers qui sortiront vainqueurs de cette série grâce aux prouesses du numéro 97, Connor McDavid, qui est selon moi le meilleur joueur de sa génération.

Ce qui est certain, c’est qu’au moins une de ces deux équipes fera partie du carré d’as. Et qui sait, peut-être que la Coupe aboutira finalement dans l’Ouest canadien pour la première fois depuis 1991. Bon hockey tout le monde!

NOS PRÉDICTIONS POUR LA BATAILLE DE L’ALBERTA:

WebOuest
Photo utilisée pour le montage: photographer2222 (Canva)
La francophonie du Nord et de l’Ouest habite sur des territoires visés par de multiples traités avec les peuples autochtones ainsi que des territoires non cédés. Ces peuples ont accueilli les premiers francophones et les ont aidés à survivre et prospérer. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons la relation continue entre les peuples autochtones et les autres membres de la communauté francophone. Au-delà de cette reconnaissance, WebOuest s’engage à mettre en lumière des histoires des peuples autochtones qui habitent toujours ces terres.
Inscrivez-vous à l'infolettre de WebOuest et soyez les premiers informés!